Le Cercle d'Helioboros

Guilde dofusienne du serveur Agride.


    Korylia la morte-âme

    Partagez
    avatar
    Korylia
    Oeuf fraîchement pondu
    Oeuf fraîchement pondu

    Messages : 4
    Date d'inscription : 16/07/2017

    Korylia la morte-âme

    Message par Korylia le Dim 16 Juil - 18:25

    Attention mesdames et messieurs, dans un instant on va commencer. Installez-vous dans votre fauteuil bien gentiment !


    IRL :




    Que dire, que dire ? Ah oui ! Présentons-nous !
    Alors IRL on m’appelle « gros con » ou « gros connard », ca dépend des jours. Je suis un « charmant » jeune-homme de 26ans déjà…punaise que le temps passe vite !
     

    D’ici deux mois je serai ENFIN pharmacien dans l’industrie donc, comme vous pouvez déjà l’imaginer : à moi le whisky, les cigares et les putes !  A moi l’argent qui coule à flot ! A moi les vacances tous frais payés sur le dos des pauvres malades !





    Je bosse sur la fiabilisation des données (big data, toussatoussa) générées par une très grosse compagnie dans le nord de la France/Belgique et oui, ça n’a RIEN à voir avec le métier de pharmacien !

    Pour le moment pas grand-chose dans ma vie, j’ai passé une année assez dure entre l’alternance boulot/fac + ma thèse… j’ai juste eut « un peu » de temps à consacrer aux jeux vidéo, juste assez pour m’intéresser au speedrun et jouer à des jeux tels que DarkSouls1/2/3, DOOM, SuperMeatBoy, SOMA, Hollow Knight, Furi, Crypt of the Necrodancer… Je pense que les connaisseurs approuveront cette petite liste !  Je pense aussi qu’ils comprendront que je n’ai surement aucune vie sociale !
    Ce que je cherche en postulant ici :
    - Une jolie damoiselle avec qui partager ma vie
    - Un apart en Belgique
    - Une PS4 pour pouvoir finir Bloodborne

    - De la compagnie
    - De la bonne humeur
    Pour ma disponibilité, ce sera de 18h30 à 23h30 chaque jour de la semaine (si on ne me voit pas a 18h30 c’est qu’on est sacrément dans la merde au boulot) + week end.


    IG :


    Concernant mon passif et actif sur Dofus :

    Pour le moment j’ai un perso très pauvre, une IOP lvl 105 avec un stuff de clodo axée PVM (je ne suis pas du tout axé PVP, sauf s’il faut se défendre) et terre… j’ai aussi 3petits persos en réserve (non abonnés) si un jour je décide de découvrir tout le contenu du jeu mais clairement, je préfère compter sur la cohésion entre joueurs que sur la puissance de mon pc et ma gold mastercard.

    Pas de métier pour le moment, ils m’ont changé toutes mes recettes favorites les bougres ! Je suis en pleine recherche d'un métier sur lequel je pourrai m'investir (à l'époque j'étais un mettre en négoce de runes mais maintenant quand je vois l'HDV ça fait peur!).

    Ma connaissance du jeu actuel est très limitée puisque je viens de reprendre après une « courte » pause. Fût un temps (4-5ans je dirais, avant la refonte des métiers) je connaissais TOUT le jeu et, avec une bande d’illustres inconnus ayant tous la même connaissance, on avait décidé de créer un nouveau départ uniquement monocompte sur Agride (Les Wazmoket).
    Ça avait plutôt bien marché mais vous savez…les études, la copine, toussa… Peut-être aussi le fait qu’on était vraiment PRO-monocompte et qu’on était vraiment intraitables sur le sujet… Ça nous a parfois ralentis, parfois « bloqués » et parfois on a perdu de très bon membres. Maintenant plus d’études, maintenant plus de copine ! Il est grand temps de jouer !

    J’ai aussi fait un petit tour sur Wakfu (au début du jeu) sous le nom de Gugurd Le Magnifique. Un vieil enutrof complétement fou, ayant pour seul ami Bernard, son caillou de compagnie, qui avait réussi à instaurer le fait qu’à Sufokia, le maitre de la météo devait obligatoirement être une femme. Ce personnage s’en est allé dans un RP où il quittait ce monde en construisant sa propre arche, invitant joueur et MJ à récolter du bois pour sa longue quête.

    Pourquoi rejoindre une telle guilde ? Eh bien premièrement pour le post sur le forum qui, clairement, surpasse les autres : la communication ça reste essentiel. Donc comme votre post a attiré mon œil, je l’ai lu et là PAF ! Les mêmes valeurs que ce que je proclame donc ça collait parfaitement à ma recherche !



    Petite présentation RP:


    • Si vous êtes -18 ou tout simplement fragile vis-à-vis des sujets « sensibles », passez votre chemin. Ce personnage a une histoire plutôt sombre.

    • J’ajoute que ce RP peut être « flou », je choisi de dévoiler quelques passages du background de mon personnage (histoire de le comprendre) mais cette histoire reste propre à son vécu. Elle est volontairement incomplète car vous n’êtes pas omniscients Wink




    Spoiler:
    ACTE I : A jamais liées…

    Ambiance proposée : https://www.youtube.com/watch?v=Gm-X7KBBacM






    21 Descendre 630

    L’hivers bat son plein : le cimetière des torturés, normalement couvert de cendres et habité par une odeur nauséabonde de souffre est à présent envahi par l’hivers. Quelques rares flocons de neiges parviennent jusqu’au sol mais ce qui dénote c’est ce froid… un froid saisissant que même les plus anciens d’entre nous n’avaient alors jamais connus.
    Le cimetière, autrefois calme et paisible, est aujourd’hui le cadre d’une étrange cérémonie : une foule d’innombrables êtres en bure noire, psalmodiant dans une langue inconnue, semble s’agglutiner autour de ce qui pourrait ressembler à un immense autel.
    Cet autel, étrange monument de pierres noir de jais, dénote avec le reste du cimetière : là où les pierres tombales semblent avoir été livrées aux affres du temps, le colossal édifice parait avoir été achevé uniquement pour cette occasion. Seule une légère teinte de blanc dénote avec ce noir monochrome : une robe…blanche…tachetée de rouge…et perforée par deux longues épées.
    Les cantiques, répétés sans la moindre interruption, couvrent les râles d’agonies d’une jeune femme d’environ 30cycles. Cette femme est en parfait accord avec la situation : la peau d’un blanc n’ayant d’égal que celui de sa robe et des yeux rouges aussi écarlates que son sang, rependu sur l’autel.



    Soudain, plus un mot… le silence règne à nouveau dans ce lieu maudit par les douze. Une silhouette se présente aux abords de la foule, elle semble…différente…
    De la taille d’un enfant et drapée d’une bure blanche ne laissant apparaître que quelques longues mèches de cheveux blancs, la silhouette fait un premier pas en direction de l’autel.

    La foule se réorganise immédiatement : lui laissant un long couloir jusqu’à l’autel. Elle s’avance, lentement, gravissant les marches une à une, jusqu’à atteindre le sacrifice agonisant. Elle s’agenouille devant la jeune femme, abaissant sa capuche et laissant apparaître les mêmes yeux que ceux du sacrifice humain :


    Maman, maman, pourquoi pleures-tu ? N’était-ce pas notre jour ? Ne devions-nous pas enfin rencontrer notre déesse ?

    Pas un mot, un simple râle…

    Maman, maman…dis-moi que tout va bien ! Maman, dis-moi que tu ne souffres pas !

    E…mi…

    Le teint livide, la jeune femme s’endort profondément, quittant ce lieu de folie et de désespoir.
    S’en suit un long silence où seuls les sanglots de la petite fille sont perceptibles : dans la souffrance, personne ne l’accompagne.
    Les capuches des bures noires se rabaisse une à une, laissant apparaitre des visages de sacrieurs. Certains dépités, certains jurant, ils s’éloignent tous un à un, laissant la jeune fille en pleurs, seule…


    Maman, maman, ne me laisse pas seule…maman, maman…réponds moi…

    Une seule personne avait conservé sa bure, gravissant l’escalier et prenant la jeune fille dans ses bras, ils s’éloignent, quittant enfin cet endroit maudit des dieux.

    Viens ma chérie, ta mère n’est plus…viens ma chérie, je vais m’occuper de toi…


    ACTE II : Oublie ce nom qui était le tien…

    Ambiance proposée : https://www.youtube.com/watch?v=t42ravTxsfg




    8 Aperirel 641

    « Si elle n’est pas revenue c’est de votre faute ! Vous vous prétendiez Sacrieurs ! Des Iops ! Vous n’êtes que de vulgaires Iops ! »

    Ces mots résonnent en elle depuis maintenant 11cycles… 11cycles de souffrance, 11 cycles de larmes.


    Celui qu’elle avait cru être un sauveur n’était en réalité qu’une monstruosité sans nom : prétextant être là pour elle il n’avait fait que l’enlever à sa vie de jeune fille.
    La première fois ne fût pas la pire : quelques pleurs, une gifle, l’obscurité totale… un réveil avec ce sentiment d’avoir été humiliée, dépossédée de ce qu’elle était…et cette phrase, cette phrase : « Tout ça c’est de votre faute, vous les Iops ! ».
    Les jours passaient, passaient… chaque jour il venait pour elle, il venait en elle… Parfois elle avait la chance de s’évanouir sous ses coups et de ne pas subir ce moment… Et parfois, elle avait moins de chance, elle subissait…
    Au début elle protestait, pleurait même…pourquoi la vie était-elle si injuste avec elle ? Et puis… au fil des mois, elle s’était résignée : tais-toi et endure ! Endure tout cette souffrance que cet être sans nom t’inflige… « Monsieur » il fallait l’appeler…  « Monsieur » pour ne pas subir son courroux…
    Puis « Monsieur » ne suffit plus, il fallait à présent l’appeler « Maitre »… De quoi ce pauvre homme était-il le maitre sinon de ce qu’elle était… un vulgaire esclave ? Un vulgaire jouet ?  

    Les années passaient, passaient… La petite fille ne resta malheureusement plus petite fille bien longtemps : le petit joyau du maitre avait perdu à ses yeux tout son éclat. Elle n’était maintenant plus l’objet de ses désirs alors, à quoi bon la laisser en vie ? A quoi bon nourrir cette bouche inutile ? Pourquoi dépenser tant d’argent pour elle ? A moins que… Si certains n’aiment que les petites filles, d’autres au contraire, préfèrent les femmes… Et femme, elle l’était devenue.
    La jeune femme passa ainsi de ravissant petit joyau à objet d’amusement pour les amis du maitre. Un objet que l’on se passait de main en main, au même rythme que les pièces d’or… mais cela ne la dérangeait pas, cela ne la dérangeait plus : une humiliation de plus qui ne venait que s’ajouter à la bien trop longue liste de ce qu’elle avait subi. La jeune femme avait perdue depuis déjà bien longtemps toute émotion, elle n’était qu’un objet et les yeux des objets n’ont aucun éclat… ceux-ci avait perdu leur lueur écarlate pour laisser place à un jaune terne, livide… cette jeune femme était hélas encore vivante mais elle était comme morte au fond d’elle.

    A quoi bon continuer d’exister si l’on ne peut vivre ? A quoi bon rester là à ne rien attendre sinon que tout cela cesse…pour recommencer dès le lendemain…



    Acte III : Que serai-je sans toi ?

    Ambiance proposée : https://www.youtube.com/watch?v=SBATrLRWySg







    27 Novamaire 643


    Djoko, je t’ai rencontrée il y a maintenant un peu plus de deux cycles…

    Je m’en souviens encore comme si c’était hier : je venais de m’échapper de l’emprise de ce monstre d’une façon…peu conventionnelle et, habillée comme chaque jour d’une tenue très suggestive, me suis enfuie vers la taverne la plus proche dans l’espoir de ne pas être rattrapée.


    C’est alors que, me voyant entrer, complétement essoufflée et mes talons dans les mains, tu t’es approchée de moi avant de me glisser à l’oreille :

    C’est combien ma chérie ?

    Je n’avais ce jour pas compris que tu plaisantais et me suis dit que c’était tout ce que le monde pensait de moi… que je n’étais qu’un vulgaire objet que tout le monde peut s’offrir… Je n’ai pas répondu, je voulais juste te tuer, te tuer comme tous les autres qui avaient un jour posés leurs salles pattes sur moi !

    Devant mon silence tu as repris de plus belle :


    Hey t’es là ? Je plaisantais ! Te mets pas dans cet état ! Tiens, ça te dit un verre ?
    Les amis, un peu de place ! J’invite quelqu’un !


    J’étais abasourdie, tu en as profitée pour me prendre la main et m’amener à ta table avec tes amis… j’étais perdue mais ici, au milieu de tous, je n’avais rien à craindre…enfin, j’espérais !

    Alors ça c’est… et ça c’est… et lui c’est… Et il y a aussi Elyon ! Lui c’est MON Elyon, pas touche !

    Je ne sais pas pourquoi mais ce jour là je n’ai retenu aucun nom sauf celui d’Elyon et le tien. Vous formez un si beau couple tous les deux ! Dommage qu’il soit un Sacrieur, j’aurai bien aimé vous voir tous les deux à l’église Iop !

    Et moi c’est Djoko ! Toi c’est ?

    Djoko…Djoko… merci pour ce jour Djoko ! Si tu n’avais pas été là je serai surement morte aujourd’hui…
    Comment m’appelait-on déjà ? « La chose », «  Ma mignonne », « Chienne »… Mon nom… Je ne l’avais ni entendu ni prononcée depuis des années ! Je pouvais enfin changer de vie alors qu’allais-je répondre ? Lui dire mon vrai nom : celui de cette petite fille qui pleurait ? Pourquoi pas en changer ?

    K… Je m’appelle Korylia !

    Ce jour-là je n’ai fait que te répondre Djoko. Je n’étais plus habituée à parler, uniquement à répondre à ce que l’on me demandait… à être docile… Mais merci Djoko, ce jour-là fût le plus beau jour de ma vie !



    ACTE IV : Seule, tu seras toujours seule.

    Ambiance proposée : https://www.youtube.com/watch?v=5ov6lzqWjmk







    12 Fraouctor 644

    Aujourd’hui, Djoko est morte.
    Aujourd’hui mon monde s’effondre, à nouveau.

    Djoko, je ne saurai te remercier pour tout ce que tu as fait ces trois dernières années : tu m’as sauvée mais, plus fort que tout, tu as été mon amie.
    Je ne comprends pas ce qui s’est passé Djoko… Nous étions si heureux, tous ensembles… Pourquoi ? Pourquoi nous as-tu laissée ? Tu étais le ciment qui maintenant notre petite bande, et, même si tu semblais en souffrir, tu n’avais pas le droit… pas le droit de nous faire ça !

    Djoko, merci d’avoir été toi, merci.



    ACTE V : Je reviens te chercher.

    Ambiance proposée : https://youtu.be/jAuIY58nv_k?t=263








    14 Fraouctor 644

    Deux jours… deux jours que je ne dors plus… Djoko, tu me manques !
    J’ai beaucoup réfléchis et même si nous n’étions pas des enfants de cœurs, jamais nos petites querelles n’auraient pu te mener à telle conclusion… Non Djoko ! Pas toi !
    Tu me caches quelque chose Djoko… je le sais ! Toi, si heureuse, si souriante, jamais !

    Je n’ai pas revu Elyon depuis ce jour… il n’était même pas présent quand notre petite bande s’est réunie… Elyon, tu étais si attachée à lui, pourquoi le laisser seul lui aussi…

    Non Djoko… pas ça ! Pas lui ! Pas eux ! Pas ces Sacrieurs ! Pourquoi tout tourne mal quand ils sont là ?! Pourquoi existent-ils ?!
    Tout ça c’est de leur faute Djoko ! Si tu n’es plus là Djoko… si Maman n’est plus là ! Leur faute Djoko, tu comprends ?  Cet Elyon… s’il était là avec toi, c’était surement pour me surveiller, pour contenir ce sacrifice raté ! Elyon, Elyon… Toute cette histoire n’était-elle qu’une invention ? Ai-je été heureuse car ils le voulaient ? Etais-tu toi aussi victime de cette mascarade ?

    Djoko…tu as ouvert les yeux avant moi…  Djoko, tu as choisi de fuir, de t’endormir et de rejoindre maman… Mais moi, moi je ne dormirai jamais ! J’écraserai un à un ces insectes qui ont détruits nos vies !
    Djoko, Maman, ne pleurez plus !




    avatar
    Gadge
    Dragon prémature
    Dragon prémature

    Messages : 77
    Date d'inscription : 24/04/2017
    Age : 18
    Localisation : Lille

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Gadge le Dim 16 Juil - 21:06

    Salutation distinguée à toi!

    J'ai tout bonnement adoré ton rp et les quelques musiques d'ambiance qui accompagnaient tes actes. C'était superbe et j'ai bien aimé cette teinte sombre et ce côté énigmatique!

    Enfin, trêve de bavardages, il est tant de sortir les griffes et de mettre un petit coup de patte dans tout ça. Ta candidature est complète et le rp la rend encore plus agréable à lire.
    Je ne pense pas avoir grand chose à redire ou te demander mais procédons!

    Que penses tu pouvoir apporter à la guilde?

    Quel est l'animé dont tu as tiré l'image du premier acte de ton rp?

    Pourquoi tant d'hésitation pour un métier? Je pense pouvoir te conseiller la base, les métiers de farm qui sont malgré tout devenu en partie des métiers de craft, soit: Bucheron, paysan, alchimiste et pêcheur ou, si tu es téméraire, chasseur!

    Cordialement,
    Gadge !
    avatar
    Heartbeat
    Jeune dragon blanc
    Jeune dragon blanc

    Messages : 343
    Date d'inscription : 13/12/2016
    Age : 23

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Heartbeat le Lun 17 Juil - 0:14

    Hello,

    Fate Stay Night Unlimited Blade Works pour l'image, Illyasviel von Einzbern.

    Très belle candidature ! Peux-tu nous communiquer tes pseudos IG ? Smile
    avatar
    -Sciences-
    Nourrisson
    Nourrisson

    Messages : 46
    Date d'inscription : 12/06/2017

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par -Sciences- le Lun 17 Juil - 12:56

    Salut à toi et bienvenue ! cheers

    Un pharmacien du Nord?! Tu as fait ta P1 à Lille?

    Sinon la candidature est sympa, je ne suis malheureusement pas trop trop fan de RP et n'y suis de ce fait pas très réceptif mais j'ai quand même fait l'effort de regarder ça en vitesse et je dois t'avouer que j'ai été très agréablement surpris par la qualité d'écriture !

    Ce sera un avis positif pour ma part !

    Sciences
    avatar
    Korylia
    Oeuf fraîchement pondu
    Oeuf fraîchement pondu

    Messages : 4
    Date d'inscription : 16/07/2017

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Korylia le Lun 17 Juil - 19:18

    Bonsoir à tous (oui je sais je manque déjà à mes manquements d'être là à 18h30 mais j'étais occupé à enquiquiner une collègue Razz ). Et à trop l'embêter j'ai du boulot à ramener chez moi...ça m'apprendra!

    Yep j'ai fait ma P1 à Lille, et toute ma scolarité (sauf dernière année en alternance Lille/Paris) là bas. Et non je n'aime pas la bière!

    Ce que je peux apporter à la guilde? Du blabla, beaucoup de blabla, ÉNORMÉMENT de blabla, TROP de blabla! De la bonne humeur aussi: j'écris des choses tristes mais je suis toujours de bonne humeur!
    Je peux aussi apporter un humour de vieux schnock à base d’anecdotes et de jeux de mots ... c'est dur de vieillir! Sad

    Pour l'animé, oui c'est bien FSN UBW, je suis un grand fan même si je dois avouer j'ai pris l'image par hasard. Je savais à eut prêt ce que je cherchais et suis tombé dessus grâce à google image. On attend avec impatience FSN HF qui sera encore plus sombre et où il y aura mon perso préféré de la franchise Embarassed

    Au niveau de l'hésitation, c'est surtout parce que j'ai longtemps été un grand fan des métiers et que j'ai perdu tous mes repères au niveau des crafts et de l'économie tout entière. J'ai commencé à monter chasseur mais ça a toujours été un métier de patience, pire que pêcheur à mon gout! J'ai un peu peur d'essayer la récolte, quand j'ai quitté Dofus c'était en pleine crise des bots et, sans avoir encore vérifié ingame, les forums m'ont donnés des frissons (mineur en particulier).

    Sinon pour le pseudo, c'est toujours le même depuis avant même la 1.29: Korylia
    avatar
    Gadge
    Dragon prémature
    Dragon prémature

    Messages : 77
    Date d'inscription : 24/04/2017
    Age : 18
    Localisation : Lille

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Gadge le Lun 17 Juil - 19:51

    Bonsoir,

    Alors, t'en fait pas, on te force pas à te connecter aux horaires que tu nous a indiqué on est pas ton employeur, quoi que...

    Les métiers! Agride est un lieu de pureté, il n'y a pratiquement aucun bot, vraiment aucun même. Ils sont ban très rapidement et les seuls qui existent sont les bots de spam et encore il y en a peu.
    Le serveur est vivant et jouit de l'anti-migration et du système anti-bot alors bon, c'est un Graal.
    Il n'empêche que mineur est extrêmement farmé mais paysan et bûcheron restent accessibles!

    Bon tu m'as donné envie de regarder Fate Stay Night même si j'ai déjà une liste d'animé énorme...
    Gintama, Hokuto no Ken, Hellsing Ultimage, et j'en passe...

    Bon, on va pas s'attarder je te donne mon Pour, je veux voir tes blagues!
    avatar
    -Sciences-
    Nourrisson
    Nourrisson

    Messages : 46
    Date d'inscription : 12/06/2017

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par -Sciences- le Lun 17 Juil - 23:15

    J'ai aussi fait ma P1 à Lille ! Je suis en 4ème année en Chirdent là.
    Je me souviens d'un prof de pharmaco, Odou de mémoire ou un truc du genre qui avait sorti un mec d'amphi.. Alala.. Que de souvenirs qui refont surface.. Shocked Laughing

    Comment peut-on ne pas aimer la bière en ayant fait ses "années fac" à Lille avec les jeudi soirs et tous ces merveilleux bars rue Solfé.. No Aha !
    avatar
    Korylia
    Oeuf fraîchement pondu
    Oeuf fraîchement pondu

    Messages : 4
    Date d'inscription : 16/07/2017

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Korylia le Mar 18 Juil - 18:53

    Se faire sortir par Odou? Punaise il avait du faire fort! Me suis fait sortir une paire de fois (surtout en p1 à vrai dire...) et jamais pas lui, c'est clairement pas le pire des profs...sauf peut être aux partiels Very Happy

    Et si les métiers de recolte sont ouverts (= pas 8bots par map) ca va chier scier!

    EDIT: Et au passage, Fate Zero est bien mieux que stay night. Surtout la fin quand
    avatar
    Heartbeat
    Jeune dragon blanc
    Jeune dragon blanc

    Messages : 343
    Date d'inscription : 13/12/2016
    Age : 23

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Heartbeat le Mer 19 Juil - 9:56

    Y'a pas 8 bots par map, par contre y'a du noob.. !
    avatar
    Gadge
    Dragon prémature
    Dragon prémature

    Messages : 77
    Date d'inscription : 24/04/2017
    Age : 18
    Localisation : Lille

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Gadge le Mer 19 Juil - 11:35

    Et il y a moi!
    avatar
    Ulyr
    Nourrisson
    Nourrisson

    Messages : 20
    Date d'inscription : 05/04/2017

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Ulyr le Ven 21 Juil - 9:24

    POUR
    avatar
    Callia
    Dragon adulte
    Dragon adulte

    Messages : 526
    Date d'inscription : 14/12/2016

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Callia le Ven 21 Juil - 17:25

    I like your style babe !

    Pour
    avatar
    Korylia
    Oeuf fraîchement pondu
    Oeuf fraîchement pondu

    Messages : 4
    Date d'inscription : 16/07/2017

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Korylia le Ven 21 Juil - 17:29

    Merci pour ces avis.
    Par contre je préviens: dès lundi soir je prévois d'être en prison. J'ai tout le week end pour préparer une blague mignonnette pour une collègue qui, va forcement porter plainte pour harcèlement. Very Happy
    avatar
    Trops
    Nourrisson
    Nourrisson

    Messages : 49
    Date d'inscription : 11/04/2017
    Age : 19

    Re: Korylia la morte-âme

    Message par Trops le Sam 22 Juil - 8:44

    Salut à toi,

    le moins que l'on puisse dire c'est que tu l'as bossée ta présentation.

    Je n'aurai qu'une seule remarque à faire personnellement, ce n'est pas forcément à retravailler mais c'est quelque chose qui me titille l'esprit. Pourquoi autant intégré les animes dans tes dires ? Je les aimes beaucoup et il me semble que toi également, mais ... je ne sais pas... ce n'est pas quelque chose que je chercherais à intégrer quand je suis sur ce type de lieu.

    Mais je donnerais tout de même un POUR car tu sembles très sympathiques.

    Ho ! Je sais pas en France mais en Belgique on va pas en prison pour une plainte, ça commence par une audition. La dernière fois que j'en ai fais une j'ai bien rigolé avec l'agent. Vraiment un chouette moment Wink


    _________________

      La date/heure actuelle est Ven 22 Sep - 11:42